lundi 3 novembre 2014

Ouh là là !!

Ouh la la ! Cela fait une éternité que je n'ai pas écrit dans ce blog. Plus le temps, plus l'envie, plus d'ordi. Mais là c'est le "come back", suscité surtout par l'envie de partager de superbes lectures faites récemment et qui pourront profiter aux amis que je ne vois pas aussi souvent que je voudrais.

Alors voilà je commence avec ce roman :
Le violoniste / Mechtild Borrmann
En 1948 à Moscou, Ilia, violoniste virtuose est arrêté de façon arbitraire, à la fin d'un concert. Il disparait avec son Stradivarius dans les locaux de la Loubianka, le siège du KGB. Accusé de préparer sa fuite et celle de sa famille, il est condamné à 20 ans de goulag, entraînant dans sa chute sa femme et ses deux enfants, condamnés également à la déportation. 60 ans plus tard, Alexandre, petit-fils d'Ilia est brutalement projeté dans ce passé familial. Il part alors à la recherche du Stradivarius.
Un roman haletant qui vous entraînera dans les heures les plus sombres du régime stalinien... quand une vie ne vaut rien... quand la trahison est partout. Plus qu'un polar, cette véritable tragédie familiale vous touchera et vous révoltera. Les chapitres sur le goulag, la déportation et le désespoir de ces victimes sont extrêmement forts et magistralement écrits. Ces épisodes de douleur nourrissent le coeur de l'intrigue et construisent le chemin qui mènera le lecteur, petit à petit, vers le Stradivarius, objet devenu "maudit" pour la famille d'Ilia. J'ai littéralement dévoré ce livre !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire