jeudi 25 juillet 2013

Ecrit avec les pieds

Comme des larmes sous la pluie / Véronique Biefnot
Voila un roman raté et indigeste, tellement il est mal écrit !!! Pas de problème de traduction, l'auteur est belge et écrit en français. Je reste confondue par l'inutilité de ce roman qui fleure bon le niveau Harlequin (et encore pas les meilleurs). C'est simple, pendant les 100 premières pages je me suis demandée si ce n'était pas une parodie des romans de Marc Lévy. Jugez plutôt : un écrivain beau (mais veuf inconsolable après la mort de sa merveilleuse épouse) et devenu célèbre dès son premier livre va tomber éperdument amoureux d'une belle inconnue aperçue brièvement dans le métro... A cela s'ajoute un arrière-plan sordide avec une histoire de séquestration et d'inceste (car la belle et mystérieuse inconnue a vécu un traumatisme dans son enfance et côté traumatisme, l'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère!!). Et comme cela ne suffisait pas, l'auteur nous décrit le coup de foudre de nos deux protagonistes avec des tartines de phrases dégoulinantes de lyrisme et de poésie bas de gamme, tellement dégoulinantes que cela en devient ridicule. Je vous épargne les dialogues ineptes, les scènes avec le couple d'amis parfaits qui se répètent et qui ne servent à rien sauf à combler les vides interstellaires de l'histoire.
Verdict : c'est glauque, niais, sirupeux et écrit avec les pieds !!! A fuir !! (ne l'emmenez même pas à la plage, vous gâcheriez votre temps).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire