jeudi 30 décembre 2010

Revenue du froid

Enfin, me voila revenue du froid du Cantal. Noël sous la neige, nature magnifique mais froid piquant (-14°C au matin du départ) !
Bref, un joli voyage pour le fêtes et j'ai ramené dans ma besace plusieurs romans que j'ai dévoré !!!!!!!

Le premier : La mandoline du Capitaine Corelli de Louis de Bernières.
D'accord, le titre fait très roman de gare, mais passez outre (c'est un ordre !) car sinon vous allez rater une petite merveille, une vraie pépite, que dis-je un vrai trésor !
Dans ce roman on va suivre l'histoire d'amour entre Antonio Corelli, soldat italien et mandoliniste, et Pélagia, la belle et fière grecque de l'île de Céphalonie. La seconde guerre mondiale est là et va faire des ravages. Antonio est l'occupant, Pélagia l'occupée, classique me direz-vous ? Mais non, car sans pathos, sans mièvrerie, sans violence gratuite, l'auteur nous raconte l'histoire de nos deux tourtereaux mais aussi de toute la petite communauté qui vit sur cette île grecque à la limite du paradis... Quelle galerie de personnages ! Quelle ambiance ! On sent la chaleur et la musique de ce village. On sent comment tout va finir balayer par la guerre ! Et quel humour, quelle émotion à la fin et quelle tendresse dans ces personnages. N'hésitez plus et laissez vous balader tout le long de ce roman bercé par le son de la mandoline, de Pélagia, d'Antonio, du docteur Yanis, de Claudio, de Psipsina et de tant d'autres.

Le second ? Ce sera pour demain !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire