mardi 16 février 2010

A thing of beauty is a joy forever


Bright Star


J'ai enfin pu le voir et c'est vraiment un très beau film. C'est d'ailleurs l'approche adoptée par la réalisatrice. Tout est beau et poétique. Le romantisme imprègne tout le film, mais il s'agit là du romantisme tel qu'il s'entend à l'origine. Rien de mièvre, mais une émotion contenue et exacerbée par moment, avec une grande présence de la nature. Il y a, de ce fait, une certaine langueur (certains diraient lenteur) propre à cette époque et à l'aspect volontairement contemplatif de la mise en scène. Bref c'est juste SUBLIME. Et cela donne une furieuse envie de lire les poèmes de John Keats dont l'histoire d'amour avec Fanny Brawne est ici racontée. Le recueil de Keats intitulé Endymion commence par ces mots : A thing of beauty is a joy forever (un objet de beauté est une joie sans fin). Le film suit en tout point cela. Il est un véritable objet de beauté.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire